K K 1 K S TA

Vie nocturne le vendredi soir : Où boire, danser et plus le chabat

Il y a un malentendu souvent répandu sur le fait qu’il faille aller à Tel Aviv pour s’amuser le chabat et que Jérusalem ne propose rien ce jour là ( chabat étant le jour de repos hebdomadaire dans la religion juive). Mais la réalité est toute autre.

Oui, il est vrai que les activités sont réduites ce jour là, mais la plupart des bars et des lieux de la vie nocturne sont non seulement ouverts le vendredi soir, mais c’est généralement leur soirée la plus chargée de la semaine.

Que vous cherchiez à sortir pour un bon repas et un bon verre, pour écouter de la musique live, pour passer du bon temps assis avec des amis toute la soirée, danser jusqu’au bout de la nuit, siroter une bonne bouteille de vin ou des cocktails originaux, faite nous confiance, Jérusalem ne manque pas de bonnes adresses quand il s’agit de s’amuser la nuit….

Restez classe

Mantra

rst-mantra-2

 

Niché dans la Cour Feingold, entre les rues Jaffa et Rivlin, Mantra est le seul bar à vins, non affilié à un hôtel, du centre ville de Jérusalem.

En plus d’une liste très exhaustive de vins israéliens, il propose le soir un menu spécial tapas offrant une palette de saveurs méditerranéennes confectionnées par le Chef Yaakov Elisha.

Le début de la soirée est idéale pour se détendre avec une dégustation de vins, mais comme dans beaucoup de bars de Jérusalem, il n’est pas rare que l’ambiance se réchauffe avec l’avancée de la soirée jusqu’à danser sur le comptoir.

Gatsby

ntl-gatsby-8

En un peu plus de un an, le Gatsby est déjà devenu un des principaux bars de Jérusalem et LA bonne adresse pour un cocktail digne de ce nom. Le décor façon années 1920 offre une des meilleures atmosphères pour boire un coup dans la ville, sans oublier les excellents menus autour de la viande et des fruits de mer.

Le bar ouvre à 18h avec une happy hour 2 pour 1 et se remplit tout au long de la soirée. A 23h les choses sérieuses commencent quand le DJ fait tourner les disques electro-swing et vintage sur sa platine.

Pour boire un coup

HaTaklit

 

Un bar, si réputé dans la vie nocture de Jérusalem, que tout ce que vous avez besoin de voir c’est une photo de son enseigne. HaTaklit (L’enregistrement) est une adresse pour les touristes, les expatriés et les locaux qui recherchent un lieu hip et cool pour boire un coup.

Le bar commence à se remplir vers 20h mais il n’y a pas de problème à arriver un peu plus tôt pour profiter au maximum de l’happy hour 2 pour 1 et écouter la musique correspondante à l’humeur du moment du barman.

La nuit avançant, le lieu se transforme en une soirée, parfois improvisée, parfois programmée à l’avance comme ces nuits spéciales années 80 ou karaoké. Si vous n’êtes pas d’humeur à faire la fête, vous trouverez toujours un petit coin pour boire tranquile.
Taklit propose également des places en terasse et gère aussi le Hakasseta juste à coté. C’est de plus un endroit à la mode pour regarder les matchs de foot durant la semaine.

Bars dansants

Toy Bar/Oliver Twist

?

Photo: Courtesy of Toy Bar

 

Dans un sens, ce sont les deux cotés de la même pièce – les bars dansants classiques qui correspondent à la foule des touristes, des expatriés et des étudiants.

Toy Bar s’étend sur 3 niveaux : les 2 niveaux supérieurs sont dédiés aux amateurs de bars qui cherchent à s’amuser et à écouter de la musique jouée à un niveau sonore raisonable et le niveau inférieur accueille les danseurs qui cherchent une atmosphère plus club.

Pendant ce temps, Oliver Twist propose des soirées d’étudiants avec DJ qui s’étendent jusqu’au bout de la nuit, de la musique dansante à plein tube et différentes pistes de danse. Les européens ressentiront de la nostalgie pour leur période Erasmus ( les échanges d’étudiants)

Sira

 

Une institution de la vie nocturne à Jérusalem. Sira Pub est un bar de danse au charme  » crasseux » qui pourrait facilement trouver sa place à Tel Aviv ou Berlin, mise à part sa taille relativement réduite.

Un conseil, pas la peine d’aller au Sira après 23h à moins que vous soyez d’humeur à faire la fête relativement serrés comme des sardines ou à vous asseoir dehors. La foule du vendredi soir remplit le bar et la piste de danse pendant que le DJ fait tourner la musique hip hop, house, techno, funk ou dubstep suivant ses humeurs du moment.

Musique live

Even Juke

Le Even Juke est un des derniers venus dans la liste des endroits de Jérusalem où l’on peut écouter de la musique live. Ce club de musique, où l’on ne peut se tenir que debout, se situe juste à coté du Mike’s Place entre les rues Jaffa et Rivelin. Il fait venir des groupes orientés rock de tout le pays. C’est une option originale qui change des autres bars de la ville où l’on s’asseoit pour écouter de la musique live.

 

La vie nocture en extérieur

Shushan

 

Située parallèlement à la rue Jaffa, sur le chemin de la Vieille Ville, la rue Shushan peut légitimement être qualifiée de centre branché. Si quelqu’un porte un jeans skinny, un t-shirt ironique et/ou une barbe, il y a de grande chance qu’il soit là-bas.

La cerise sur le gâteau c’est le Ha-Mazkeka, une salle de musique qui passe des groupes locaux et des DJ qui jouent à peu près tout de la techno à la musique expérimentale en passant par le rock, le funk ou le hop-hop né à Jérusalem.

La meilleure chose étant – son entrée gratuite !

Rivlin

Depuis aussi longtemps que l’on s’en souvienne, la rue Rivlin a été le centre des bars de Jérusalem et notamment le vendredi soir quand les jeunes israéliens sortent faire la fête. L’allée est littéralement encombrée de personnes assises dehors, grignottant, buvant et fumant la shisha.

Ben Shetach

ntl-tel-aviv-bar-1

 

Juste au coin de la rue Rivlin, les bars de la rue Ben Shetach, louchent vers une clientèle un peu plus âgée, on pourrait même dire plus « sophistiquée », attirant ceux et celles qui cherchent plutôt à manger et à boire.

Le vendredi soir,  Jabotinsky, Tel Aviv Bar et Gent Bistro sont ouverts jusqu’à 2 ou 3 h du matin.

La vie nocture Gay

Video Pub

ntl-crd-mushkie-haskelevich-videopub-1

Vous ne pouvez pas considérer faire un guide de la vie nocturne sans citer le seul bar gay de Jérusalem. C’est un bon endroit pour commencer par quelques verres en début de soirée, mais l’endroit se transforme assez rapidement en party, et notamment le vendredi soir.

Bien que ce soit le lieu de prédilection de la communauté gay de Jérusalem, ne soyez pas effrayé si vous ne l’êtes pas. L’atmosphère convient à tous, chacun est le bienvenu et il y a toujours beaucoup d’ambiance.