K K K S TA

Les monuments historiques les plus importants

Les visites de Jérusalem tournent autour de l’histoire unique cette ville. Jérusalem est en effet connue comme l’une des plus anciennes villes du monde, dont l’histoire est liée à une succession de peuples différents– les Cananéens, les Juifs, les Babyloniens, les Perses, les Grecs, les Romains, les chrétiens et les musulmans. Ainsi, des millions de touristes visitent Jérusalem pour se plonger plus profondément dans son histoire et par là aussi dans leur propre passé.

L’histoire de Jérusalem se découvre et se comprend  par la richesse des monuments historiques, qui se trouvent dans la Vieille ville. Même une courte visite de 2 à 3 jours vous permettra déjà de ressentir et de vivre  l’histoire de Jérusalem.

iTravelJerusalem vous présente ici les principaux monuments qui dévoilent l’histoire de Jérusalem. Cette histoire si riche qui est basée sur les trois grandes religions monotéistes – le judaïsme, le christianisme et l’islam, et dont les légendes et les héritages se materialisent  dans cette ville.

Commencez votre tour

Il est recommandé de commencer la visite de Jérusalem par une sortie au mont des Oliviers. De là, vous pouvez voir la Vieille ville et ses quatre quartiers : juif, chrétien, arménien et musulman.

L’histoire juive

Jérusalem est la ville la plus sacrée dans l’histoire juive. Il y a 3000 ans environ, le roi David capture la ville aux Jébuséens et la proclame capitale d’Israel. David y transfère L’Arche d’alliance, dans la quelle se trouve les tablettes en pierre sur les quelles est inscrit Le Décalogue (Dix Commandements) – la chose la plus sacrée de la religion juive. Le roi David décide d’y construire un Temple qui sera achevé par son fils le Roi Salomon. Ce Temple est le plus important monument de l’histoire juive. Aujourd’hui il ne subsiste que quelques vestiges des premier et deuxième Temples qui s’élevaient à Jérusalem. Le  Kotel, largement connu comme Le Mur occidental, ou le mur des Lamentations est un vestige du mur  externe du mont du Temple sur lequel a été construit par le roi Hérode il y a environ 2000 ans le  deuxième Temple. Les gens viennent ici à n’importe quel heure du jour et de la nuit pour prier et sentir la sainteté du Mur Occidental. Lors de votre visite, nous vous recommandons de plannifier une visite des Tunnels du Mur Occidental , pour pouvoir marcher le long des pierres du mur . Vous pourrez aussi vous raprocher au plus près de ce qui est considéré comme le lieu où se trouvait le Saint des Saints. Un conseil : réserver vos billets pour les Tunnels du Kotel à l’avance

A seulement quelques minutes de marche à pied du Mur des Lamentations il y a d’autres lieux de visite à recommander dans le Quartier Juif. Vous pouvez visiter, par exemple, la rue ancienne romaine du Kardo, et la synagogue de la Hourva. En passant  dans le quartier musulman, vous pouvez visiter le Musée de la Tour de David, qui est près de La Porte de Jaffa.

L’histoire chrétienne

Selon la légende chrétienne, Jérusalem est le lieu de la crucifixion et de la résurrection de Jésus-Christ. Si vous commencez votre visite par le mont des Oliviers (mentionné ci-dessus), vous pourrez facilement de là visiter les Jardins de Gethsémani et L’église de Toutes-les-Nations, où Jésus s’est réuni avec ses disciples la nuit de son arrestation. C’est aussi selon l’Eglise orthodoxe orientale, le lieu de sépulture de Marie-Magdeleine .

Une visite complète de Jérusalem comprend aussi le Chemin de croix, dont La Via Dolorosa, L’église du Saint-Sépulcre, et Le Calvaire de Gordon.

Pour mieux appréhender l’histoire chrétienne de Jérusalem on peut également y inclure un tour du village voisin de Ein Karem, où se trouve l’Eglise de St-Jean Baptiste. Quant à Bethléem, elle ne se trouve qu’à 10 minutes de Jérusalem. On y trouve la célèbre  Basilique de la Nativité.

L’histoire musulmane

Quand on réfléchit à la Jérusalem musulmane, le dôme du Rocher est la première image qui vienne. C’est le troisième plus important lieu de culte pour les musulmans sunnites après La Mecque et Médine en Arabie Saoudite. Selon le Coran, Mahomet a fait ici un voyage de nuit avant de s’élever vers les cieux. Dans le judaïsme cette place est connue comme celle du mont du Temple, où Abraham a lié son fils Isaak pour le sacrifier avant que l’archange Gabriel ne l’empêche de poursuivre ce sacrifice.

La Mosquée al-Aqsa, située sur le Mont du Temple, est l’un des principaux sanctuaires pour les musulmans.

Information supplémentaire

Si vous voulez en savoir plus sur les offices de tourisme, les guides et fasicules de visites, et les numéros de téléphone utiles, consultez notre page d’information utile, qui contient toute l’information sur la Vieille ville, ainsi que des informations générales pour tous les visiteurs de Jérusalem.